Présentation

portrait de Vincent Puren

Vincent Puren vit et travaille à Clichy (92).

Une proposition au dialogue même si celui-ci est silencieux…

Pour amorcer ce dialogue, Vincent Puren réalise des œuvres qui proposent un début d’histoire, comme la représentation d’un souvenir, d’un sentiment, d’une sensation. L’objet ne doit pas être trop explicite, il faut que l’œuvre suscite une interrogation, un doute.
Des éléments figuratifs appartiennent à un monde onirique, voire fantasmé, composé de multiples plans et qui semblent flotter. Alors que ces éléments figuratifs font le lien entre rêve et réalité, leur présence n’est pas forcément rassurante ou apaisante. Une plongée dans un univers en mouvement ; En dérive ?
… La suite de l’histoire, c’est au regardeur qu’il laisse le soin de la raconter.

En 2019 Il a coproduit une œuvre sonore pour France Culture : La parenthèse enchantée, une immersion dans le San Francisco gay des 70’s avant l’arrivée du SIDA.

Dans ses derniers projets il continue de proposer un dialogue mais où se mêle aux fantasmes, sa propre histoire. Il aborde ainsi une forme, de militantisme poétique, une forme de travail de mémoire de la communauté gay.

Depuis février 2015,  Vincent Puren est également Président de l’association artifact, un collectif d’artistes à Clichy 92.