Dandys

Dandys – 2109
Technique mixte sur papier – Formats divers 14,8x21cm
; 29,7x42cm

DANDYS 
Le «Genre» tel qu’on se le représentait n’est plus !
Nous vivons désormais à l’heure où les frontières du genre se font plus perméables, et où le concept de « gender-fluid » s’immisce un peu partout.
la distinction entre les vêtements «pour femmes» et les vêtements «pour hommes» se fait plus ténue que jamais. La mode masculine se compose désormais avec des talons hauts, des imprimés à fleurs et de la dentelle. L’homme semble enfin s’affranchir des normes masculines imposées de façon directe ou indirecte pour accepter d’avoir une attitude plus féminine.

La question du genre semble plutôt contemporaine. Mais est-ce si nouveau?
Car tout au long de l’Histoire, l’homme a bel et bien eu affaire aux atours « féminins » : les robes, les toges et le maquillage dans l’Égypte Antique, tout comme les perruques, les talons ou les broderies à la cour de Versailles, ou même les dandys efféminés associés à la décadence après la Révolution.
Les portraits exposés ici se jouent de ces critères de genre pour rappeler que l’homme a traversé les époques en n’étant pas forcément qu’un guerrier viril et sanguinaire.

Inspirés de tableaux du XVIIe, XVIIIe et de clichés photographiques du XIXe jusqu’à aujourd’hui, ces portraits d’hommes voient leur virilité, leur masculinité misent à mal par un vêtement, un geste, une pose etc… Une galerie de DANDYS.